La Montagne Noire est le fruit de la collaboration entre un designer et une céramiste qui se sont lancés un défi: reproduire la forme d’un terril et la texture particulière de sa surface. Pour concevoir cet objet, un modèle a d’abord été tourné dans une grosse chamotte
à la texture granuleuse afin de réaliser le moule en plâtre. Un grès de moulage est ensuite utilisé pour reproduire la forme qui, une fois sèche, est cuite selon la technique japonaise du raku. Cette technique consiste à cuire à haute température la pièce crue puis la plonger dans des copeaux de bois pour l’enfumer. La fumée pénètre la surface de la terre crue et lui donne un aspect charbonneux. Lorsque la terre est émaillée cette technique de cuisson fait craquer l’émail et des veines noires se dessinent sur la surface claire de la terre naturelle.

La Montagne Noire version suspension est une métaphore de l’activité minière. La face externe représente simplement le charbon: la matière. La face interne suggère les filons de charbons sous la terre: la source. Enfin l’ampoule qui donne la lumière matérialise la finalité de l’exploitation minière: l’énergie.

25 x 25 (d x h)
Grès cuisson raku, Valérie Fortin, Marcq en Baroeul

 

design: Arthur Lenglin & Valérie Fortin

Inspiration, Terril n° 93, Harnes

“Cachées sous la terre

Racines gorgées d’or noir

Destinée amère

Colosse de granite

Silhouette géométrique

Lentement sculpté

Par la roche brillante

Lueur d’espoir dans la nuit

Prière minérale

Chauffé par les flammes

Rythmé par les pioches

Profondeur vitale

Le charbon et les rêves

Le temps a tout consumé

Montagne éternelle”

> voir les autres projets d’Arthur pour Aequo:

Galibot

Étagère murale

La Montagne Noire

Soliflore

Fleur d'Orage

Étagère

contact@aequo-edition.com

Newsletter

Catalogue

CGV

Politique de confidentialité