« Aux vieux des tâches faciles, aux jeunes des tâches secondaires qu’ils exécutent sous les yeux d’hommes faits, par exemple les aides-galibots, aides-hercheurs qui roulent les charbons dans les galeries… » (L.REYBAUD, Revue des Deux-mondes, 1er Nov 1871)

La Galibot est le nom donné au jeune qui, dès l’âge de 12 ans, travaillait comme manoeuvre à la mine. A l’âge de 13 ans il descendait au fond de la mine pour aider ses ainés. L’étagère
Galibot représente cette jeunesse à la gueule noircie par le charbon. Découpé dans la tôle, le visage du jeune ouvrier plein d’entrain apparaît comme une ombre sur le mur alors que la partie plateau symbolise le labeur qu’il porte sur ses épaules. Cette pièce rend hommage à ses enfants plein de courage. Visuellement impactante, l’étagère Galibot est un objet décoratif qui s’adopte et s’adapte
facilement.

Petite 50 x 12,5 x 11,5 (L x l x h)   //  Grande 90 x 20 x 21 (L x l x h)
Metal, TAD, Lesquin

design: Arthur Lenglin

Inspiration, Jeune mineur

“Noir est le visage du galibot

à la sortie de la fosse.

Ses yeux brillent comme des billes

parmi le charbon qui recouvre sa peau.

Comme des ombres,

ces enfants recouverts de suie,

venus de nul part et d’ici

avec leur courage comme seul bagage,

supportent fièrement leur labeur.

Italiens, polonais, algériens, espagnols…

Tous sont frères au fond de la mine,

et ils en sortent tous noir.

Sur les lèvres un sourire timide,

le dos plié.”

> voir les autres projets d’Arthur pour Aequo:

La Montagne Noire

Suspension

Fleur d'Orage

Étagère

La Montagne Noire

Soliflore

contact@aequo-edition.com

Newsletter

Catalogue

CGV

Politique de confidentialité